800px-HondaTiller

Comment choisir sa motobineuse ?

La fin de l’hiver annonce à nouveau la saison de la culture et de la plantation. Pour cela il convient d’aménager son jardin. Les différents travaux devant être effectués pour le sol doivent être pénibles, mais heureusement qu’il y a la motobineuse. Cet engin est là pour faciliter la tâche, mais qu’en est-il exactement de sa fonction ? Quels sont ses avantages ? Et comment bien choisir une motobineuse pour assurer le travail quotidien des champs ou du jardin ?

À quoi sert une motobineuse ?

Attention à ne pas confondre avec motoculteur qui est d’usage professionnel, une motobineuse est un engin électrique motorisé utilisé pour travailler la terre. Véritable machine multifonctions, elle assure toutes les tâches devant être effectuées à mains nues pour préparer la terre avant de planter. En un seul passage, elle permet de sarcler et de biner le terrain à cultiver. Il est bon à savoir que sarcler signifie enlever les mauvaises herbes. Tandis que biner est l’action de tourner et retourner une surface ayant déjà été cultivée afin d’aérer le terrain. La motobineuse est donc à la fois un outil de jardinage, d’horticulture et de maraîchage. Elle désherbe et évite l’évaporation de l’eau. Elle est surtout recommandée pour les terrains à petite surface.

Quels sont les avantages d’une motobineuse ?

Plutôt à usage domestique, la motobineuse présente de nombreux avantages, dont le fait de travailler plus facilement et sans effort la surface à planter ou à cultiver. Aussi, elle permet alors de gagner du temps, car elle effectue toutes les tâches de sarclage et de binage en une seule fois. Cet engin agricole peut également réaliser des travaux sur des zones escarpées. La motobineuse est bénéfique pour le sol, car elle ameublit la couche superficielle et permet ainsi une bonne circulation de l’eau et de l’air.

Il existe divers modèles de motobineuse sur le marché selon les besoins de tout un chacun. Comme c’est une machine assez petite, elle est donc plus maniable et permet d’atteindre les coins les plus inaccessibles du jardin. Son coût est peu onéreux, mais son achat peut très bien être amorti avant son cycle de vie. C’est un investissement sûr et durable.

Comment bien choisir sa motobineuse ?

Le choix de la motobineuse dépend entièrement de son utilisation. Afin d’orienter son choix, il est possible d’en savoir plus sur les motobineuses sur wizza.fr. Aussi, il existe trois types de motobineuses à savoir : la motobineuse électrique, la motobineuse thermique et celle à batterie.

La motobineuse électrique est idéale pour les travaux de jardinage de petite surface. C’est-à-dire moins de 200 m2. Fonctionnant au courant, elle nécessite un branchement approximatif de l’électricité pour son fonctionnement. Elle est légère, amovible et pratique à ranger. Cet appareil électrique permet de retourner la terre jusqu’à 16 cm de profondeur et la puissance de son moteur est de 2CV à 6CV.

La motobineuse thermique quant à elle fonctionne grâce à l’essence ou au diesel. Elle est puissante, car le moteur varie entre 4 et 6 CV . Elle est plus adaptée à des surfaces plus vastes qui peuvent aller jusqu’à 2000 m2 . Ce modèle est très avantageux du fait qu’il permet d’effectuer rapidement le travail. Il peut sarcler ou biner sur 25 à 50 cm de largeur avec une profondeur de 30 cm.

Dernier modèle, mais également utilisé pour la plantation des végétaux, la motobineuse à batterie qui est plus petite et plus portable. Sa zone de travail n’excède pas les 250 m2. Elle est très autonome et performante. Son plus gros avantage est sa maniabilité.