Conseils pour bien choisir les couleurs de sa cuisine

Pièce de service et de convivialité, la cuisine se doit d’être fonctionnelle et esthétique à la fois. D’où l’importance de bien choisir sa couleur au moment de la rénovation. Pour aider les personnes qui manquent d’inspirations et d’idées, cet article donne quelques conseils pratiques. Le point.

Quelle couleur pour quel style de cuisine ?

Véritable pièce de vie, la cuisine nécessite une attention toute particulière lorsque vient le moment de rénover sa maison. Il convient de mettre en tête que dans cette pièce, c’est la teinte qui permet de créer de l’ambiance. Pour cela, les utilisateurs ont le choix parmi plusieurs modèles. Mais avant de sélectionner la bonne couleur, il faudra définir le style souhaité. Pour une cuisine design, l’association de noir et de blanc est très intéressante. On peut, entre autres, opter pour des meubles et des murs contrastés à un noir franc. Si c’est pour une pièce rustique chic, le blanc sous toutes ses déclinaisons reste une valeur sûre. Il est donc possible de miser sur le beige, le faux blanc chaud et le taupe rosé ou clair.

Pour les personnes qui souhaitent refaire la cuisine pour adopter un style moderne ou contemporain, les couleurs vives s’imposent. Les foncés contrastés avec des meubles verts ou vice versa sont une très bonne option. Si c’est pour une pièce de type industriel, il faut oser les effets matière comme l’aspect pierre, briques ou encore bleus ardoise. Pour les fans des ambiances rétro, les murs violets ou orangés en association avec des meubles blancs ultra brillants s’imposent. Enfin, s’il s’agit plutôt d’une cuisine au style scandinave, le bleu glacier ou le gris ardoise avec des mobiliers teintés de blanc sont incontournables.

Les autres détails à prendre en compte pour une peinture réussie

Le choix des couleurs dépend aussi de la taille de la pièce à peindre. Pour apporter plus de lumière à une petite cuisine, le ton clair est le plus recommandé. L’avantage de cette couleur c’est qu’elle procure également une impression de volume. L’illusion d’optique permet, en effet, d’optimiser l’espace. Le contraste entre une teinte froide et chaude permet en outre de rendre la salle chaleureuse et conviviale. Dans un local étroit, il convient d’adopter une couleur foncée ou vive uniquement sur le mur de fond. Pour une cuisine ouverte type américaine, les utilisateurs ont tout intérêt à délimiter l’espace avec discrétion et originalité. Dans ce cas de figure, les teintes neutres et naturelles constituent un choix de qualité. Gris perle pour une pièce design, chocolat pour un style contemporain, beige pour un intérieur authentique, et bleu pastel pour une cuisine scandinave.

L’orientation de la pièce peut aussi avoir une influence sur le choix des couleurs. Si la cuisine s’ouvre à la lumière du matin, il convient de privilégier des teintes claires et douces. Ce qui permet d’atténuer la clarté de l’Est tout en réveillant la salle. En revanche, quand le local est réchauffé par le soleil du côté Ouest, il faut se tourner vers les tons foncés ou rougis. En dernier lieu, il est judicieux d’opter pour les teintes chaudes si l’on veut rendre chaleureuse une cuisine.