siphon

Comment nettoyer soi-même le siphon ?

Pourquoi devoir appeler un plombier pour des choses pas vraiment complexes alors que vous pouvez le faire ? Que ce soit la salle de bain, la cuisine ou les toilettes, il est essentiel de bien faire le nettoyage des tuyauteries afin d’éviter les odeurs infectes et les bouchons. Donnez-vous la possibilité de vous instruire et de vous soustraire des factures lourdes des professionnels. Ce guide vous permettra de faire le nettoyage du siphon avec succès et avec vos propres moyens.

Les étapes à suivre pour nettoyer soi-même le siphon

La première action à effectuer est avant tout de parvenir au siphon. Mais tout découle du siphon à nettoyer. Il est préférable de commencer avec celui de l’évier puisqu’il est seulement caché derrière un meuble ou un placard de cuisine. Celui du lavabo est dissimulé dans une colonne. Néanmoins, tout est à faire avec une extrême prudence. Les choses sont plus compliquées pour ceux de la baignoire ou de la douche. La prochaine étape consiste à démonter le siphon. Qu’il soit droit, coudé ou plat, le processus de l’entretien reste le même. Déposez d’abord un récipient en dessous pour éviter de vous salir. Puis, portez des gants et des lunettes pour éviter tout danger de brûlures potentielles à cause des produits chimiques. Défaites ensuite la partie inférieure du siphon. Ainsi fait, il ne vous restera plus qu’à nettoyer avec de l’eau tiède et des produits antibactériens. Une fois que vous aurez terminé, vous pouvez remettre le siphon à sa place. Mais cette fois débutez en remontant les pièces du siphon et les bagues filetées. Puis, serrez-les bien, soit avec vos mains, soit avec une clé. La vérification est la dernière étape. L’évacuation se passera sans difficulté si vous réussissez. Autrement, vous devrez revérifier.

Quelques bonnes vieilles astuces

Vous ne le savez peut-être pas, mais le mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc fait des étincelles en nettoyage. Cet amalgame permet de changer les substances chimiques des déboucheurs en enzymes biodégradables sans aucun danger pour quiconque. Mélangez d’abord une dose de bicarbonate de soude, une mesure de gros sel et un peu de vinaigre blanc. Versez dans le siphon et laissez opérer pendant environ un quart d’heure. Ce n’est seulement après que vous y jetez un litre d’eau bouillante. En outre, vous pouvez aussi procéder avec un nettoyage à haute pression. N’attendez pas que vos canalisations soient obstruées et que les résidus d’aliments bouchent le lavabo. Cela permettra aussi d’éviter l’emploi des produits chimiques.

Les précautions à prendre pour éviter de boucher le siphon

Faites couler de l’eau bouillante à chaque fois que vous remarquez une évacuation un peu lente afin de dissoudre le savon et les graisses. Pour éviter l’adhésion de la graisse dans les conduites, versez régulièrement du marc de café dans les canalisations. En outre, utilisez un tamis d’évier pour retenir certains déchets. Il faut aussi toujours ramasser les cheveux tombés dans le lavabo. Les matières grasses et huileuses sont à éviter absolument parce qu’elles figent au contact du froid. Enfin, il est plus bénéfique de bien vider les assiettes et les plats avant de les mettre dans l’évier. Pour avoir plus d’informations, cliquez sur ce lien : http://www.renovation-et-decoration.com/comment-nettoyer-soi-meme-le-siphon/.