5

Comment souder des tuyaux de cuivre

On distingue deux types de tuyauterie dans le domaine d’installation plomberie. L’une est composée de tuyaux en cuivre et l’autre en PVC.

Nous allons pencher sur la tuyauterie en cuivre. Avant toute chose, il faut savoir que la maîtrise de soudure est indispensable pour procéder à sa mise en place ou sa réparation. L’utilisation d’étain est nécessaire pour pratiquer de la soudure sur du cuivre. Ainsi, vous aurez de tuyauterie fiable plus précisément, des tuyauteries qui ne fuient pas. Notez bien que le soudage de la canalisation en cuivre se réalise grâce à une technique de brassage. Ce dernier est un excellent moyen permettant d’assembler efficacement plusieurs pièces de cuivre pour assurer une liaison fixe et permanente.

Comment procéder ?

Avant toute chose, il est parfois nécessaire de faire les découpes. Sur ce, utilisez une scie à métaux pour réaliser les découpes avec plus de précision. Servez-vous ensuite d’une lime pour parfaire votre découpe. Cette lime éliminera également toutes les petites imperfections apparues lors de la découpe. Afin d’assurer l’étanchéité de votre soudure, il faut nettoyer les emplacements du cuivre qui recouvre l’étain. Pour se faire, utiliser un matériel abrasif comme  du papier verre. En fin de compte, les surfaces doivent être totalement polies et bien brillantes.

Avant de passer à la soudure, servez-vous d’abord d’un produit dénommé flux. Ce produit est utilisé dans le but d’enduire le cuivre avant le soudage. Il a comme objectif de protéger le cuivre de l’oxydation, mais également de faciliter le brassage. Il est alors fortement conseillé d’utiliser un flux ou gel si vous réalisez une soudure à l’étain.

Enduisez le pourtour des parties à souder avec du flux de soudure. Une fois faite, emboîtez les différentes pièces de votre tuyauterie qui devront être soudées. Utilisez une lampe à souder par exemple pour faire chauffer les tuyaux, jusqu’à ce que le flux commence à bouillir sur l’ensemble des jointures. Retirez la flamme, et posez le fil en étain sur les jointures. Evitez de faire fondre l’étain avec la flamme. Pensez plutôt à faire fondre l’étain au contact du cuivre chaud. Cela vous garantira une étanchéité parfaite.