5 points clés à respecter pour entretenir une tondeuse thermique

Jardiner devient facile lorsqu’on a les bons outils. La tondeuse thermique est l’un d’entre eux. Sauf que pour l’utiliser pendant un bon bout de temps, vous devez bien l’entretenir. Comment faire ? Voici 5 points clés à respecter pour entretenir une tondeuse thermique.

Faites un contrôle avant chaque utilisation

Même la meilleure tondeuse thermique présente un danger, lorsqu’elle ne fonctionne pas bien. Hormis la première utilisation, un contrôle doit être effectué dès que vous voulez tondre le gazon.

Le contrôle concerne les niveaux d’essence et d’huile afin qu’il n’y ait pas de reflux. Pensez à ajuster le guidon à votre hauteur et de régler le système au niveau de coupe souhaitée. Si le terrain regorge de cailloux, veuillez les enlever, car ils pourraient endommager l’appareil.

Vérifiez que les vis sont bien serrées pour lier les composantes. Vérifiez aussi que le bac de ramassage est prêt à accueillir les débris. À présent, vous pouvez brancher la bougie et démarrer.

Bien sûr, il ne faut pas oublier l’état du carter et de la lame. La propreté du carter est de mise, la lame bien affûtée.

Faites les nettoyages nécessaires

L’entretien de la tondeuse comprend le nettoyage de certaines composantes comme :

  • La bougie
  • Le filtre à air
  • Le carter
  • Ou encore les roues.

Pour nettoyer la bougie, il faut la séparer du reste de la machine. Ensuite, faites passer une brosse métallique par-dessus et rapprocher les bornes. Une bougie mal nettoyée fait toussoter le moteur ou peut empêcher votre appareil à démarrer.

Vous pouvez rencontrer ce problème lorsque le filtre à air est sale. Un compresseur ou une bombe d’air permettra de souffler pour enlever les dépôts de poussière. Il est aussi conseillé de remplacer le filtre tous les deux ans.

Le nettoyage de la surface des roues est assez facile. Cela est nécessaire dans le but d’éviter l’encrassement, de faciliter leurs adhérences au sol. Le carter se présente comme la couverture de la lame.

Ainsi, c’est elle qui vous protège des jets et participe à l’évacuation des déchets. Lorsque la boue le remplit, la lame ne tourne pas bien. Pour que ce soit impeccable, retournez l’appareil après chaque utilisation puis servez-vous d’un bois.

Prenez soin des roues

Le soin des roues a déjà commencé par le nettoyage de la surface. L’entretien se poursuit avec la vérification des systèmes de rotation et de réglage. Ils contiennent un câble, des pignons qui ont souvent besoin de graissage pour la fluidité. Le graissage sera fait avec des huiles appropriées qui sont disponibles sur le marché.

Avant d’atteindre les pignons, vous serez amené à démonter les roues une à une. C’est fastidieux, mais il vous revient de définir la fréquence de cette tâche. Il y va du maintien des roulements qui s’usent par les frottements.

Vidangez le moteur

Inutile de rappeler que le moteur est le cœur de votre meilleure tondeuse thermique. Son carburant spécifique est l’huile à moteur. Bien la choisir est essentiel. Chaque marque d’huile a une fréquence moyenne pour son remplacement.

De même, sur la notice d’utilisation de l’outil, un temps pour faire la vidange est précisé. Néanmoins, vous devez retenir que ce temps dépend de vos habitudes. Un broc verseur peut être utile afin de verser délicatement l’huile. Une jauge est intégrée et permet de connaître le bon niveau de l’huile.

Bien ranger après utilisation

Vous avez effectué les opérations d’entretien de la tondeuse avant, au cours et après son usage. Tout cela pourrait tomber à l’eau si vous ne la rangez pas parfaitement. En plus des recommandations du constructeur, il ne faut jamais laisser le fil d’allumage sur la bougie. Le réservoir d’essence doit être fermé, ainsi que le bouchon d’huile. Enfin, choisissez un espace aéré et entreposez l’appareil dans une position stable.

En faisant usage de ces 5 astuces, vous parviendrez assurément à utiliser votre appareil pendant très longtemps.