Gros plan sur la collecte des encombrants

Gros plan sur la collecte des encombrants

Lors d’un déménagement ou bien un changement de décoration, il n’est pas rare de se retrouver avec une tonne de déchets. Parmi eux, il existe probablement des objets volumineux qui ne peuvent pas être ramassés avec les ordures ménagères. Ce sont les encombrants. Ces derniers font l’objet d’une gestion à part. Le point dans le présent article.

Encombrant : de quoi s’agit-il ?

Comme l’indique leur nom, les encombrants sont des déchets ayant une taille ou un poids plus importants. De ce fait, ils ne peuvent pas être gérés par les services de ramassage des ordures ménagères. Parmi les éléments touchés, il y a les objets ménagers tels que la planche à repasser, l’étendoir à linge et la caisse en plastique. Idem pour les différents mobiliers, entre autres, la table, l’armoire, la commode et la chaise. Le sommier, la penderie, le matelas, les grands cartons vides sont également concernés. Selon chaque commune, les équipements électroménagers comme le réfrigérateur, le lave-linge et la gazinière peuvent également être acceptés.

Par contre, il existe des objets volumineux qui ne sont pas acceptés. Cela porte notamment sur les déchets verts comme l’herbe tondue et les branchages. Ceux-ci doivent faire l’objet d’un ramassage particulier ou bien être amenés en déchetterie. Il en va de même pour les gravats. Les bouteilles de gaz ne sont pas non plus concernées. Normalement, le vendeur est chargé de les reprendre. Sinon, les propriétaires sont tenus de les remettre à un point de collecte. Pour les véhicules à moteur, il faut faire appel à un spécialiste agréé pour le traitement des véhicules hors d’usage. Enfin, les pneus usés doivent être repris par le garagiste.

Se débarrasser des déchets encombrants : comment éviter les sanctions ?

Abandonner les encombrants sur la voie publique est un acte sanctionné par la loi. En effet, les personnes concernées peuvent risquer une amende allant jusqu’à 180 €. Il est donc important de se renseigner sur les conditions d’enlèvement des déchets dans sa commune. En général, les modalités sont fixées par un arrêté pris par la mairie. Il peut s’agir d’une collecte sur rendez-vous ou à date fixe. La ville peut également mettre en place un centre de récupération ou de traitement. À noter que les particuliers peuvent aussi faire appel à un organisme de collecte d’encombrants Nice. Ce dernier a pour mission principale de planifier un ramassage des encombrants à domicile.

Les objets volumineux sont à mettre sur la voie publique. Dans ce cas de figure, il faut bien faire attention à ne pas gêner la circulation des véhicules et des piétons. Les déchets doivent être placés à proximité de sa maison d’habitation. Les collecteurs pourront ainsi les reconnaître plus facilement. La déposition doit se faire en vrac. Par contre, la présentation en cartons ou en sacs est interdite. Dans l’éventualité d’erreur, les ripeurs mettent un adhésif « refus de collecte » sur les ordures en question. Le cas échéant, des agents syndicaux peuvent se rendre au domicile concerné pour expliquer le motif du rejet et pour donner des solutions tri et collecte.

Nathalie

cüzdan