Logement PMR : mieux accompagner les personnes handicapées

Chaque individu doit avoir la chance de pouvoir vivre dans un logement qui répond à ses besoins personnels. Notamment le cas des personnes ayant une motricité réduite. Pour aider ces individus à se déplacer aisément à la maison, il est nécessaire de leur construire un intérieur adapté avec un accès facilité.

Découvrir les logements PMR

PMR ou personne à mobilité réduite est une autre manière de désigner les personnes ayant un handicap. Dans le milieu de l’immobilier, la notion de PMR est prise très au sérieux, que ce soit pour la création ou pour la rénovation de logement. En effet, ce dernier doit être conçu pour faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite. Le logement PMR doit répondre à des normes bien précises qu’on appelle norme d’accessibilité PMR. Grâce à cette dernière, la maison est plus adaptée, que la personne soit aveugle, en fauteuil roulant ou malade. Ces normes doivent être perceptibles à tous les niveaux de l’habitation. Car, non seulement, ils assurent le confort des personnes handicapées, mais également leur sécurité.

Plusieurs exigences doivent être respectées par un logement PMR. Toute la surface de l’habitation ne doit présenter aucun obstacle. Pour cela, il faut qu’il soit de plain-pied. Tous les passages doivent être assez spacieux pour permettre aux habitants de se retourner avec un fauteuil roulant ou une canne. Cela doit également être le cas de chaque pièce de la maison, notamment la salle de bain et la cuisine. Les interrupteurs, les poignets, les verrous et les prises doivent être placés de manière à être facilement accessibles. La largeur des portes doit également être augmentée, qu’il s’agisse de la porte principale ou non. De nombreux aspects de la maison doivent être conçus en respectant les normes.

Comment s’assurer de construire un logement PMR ?

Pour pouvoir s’assurer de construire un logement PMR, il est possible de recourir à des professionnels de l’aménagement et de l’adaptation du domicile. Que ce soit pour la salle de bain, la douche ou pour la cuisine. L’aménagement de cuisine PMR nécessite, en effet, un savoir-faire assez pointilleux. Étant donné les divers changements qui doivent y être faits. Une cuisine adaptée pour fauteuil roulant doit être construite d’une façon spécifique. Ainsi que l’emplacement des placards, des fours, du robinet pour permettre d’y avoir accès sans difficulté.

Mis à part une cuisine fonctionnelle et confortable, d’autres aspects de la maison sont à envisager. Dans la mesure du possible, l’idéal est de créer autant que possible une maison sans étage. Mais dans certains cas, comme une rénovation, les logements PMR peuvent disposer d’escaliers. Pour s’assurer du confort de la personne en difficulté, le mieux c’est de recourir à un monte-escaliers. Il s’agit d’un mécanisme qui permet de monter à l’étage sans utiliser son corps. Tous les éléments présents dans une maison sont alors modifiables pour faciliter l’accès aux individus en difficulté. En ce qui concerne la salle de bain, il est possible de l’aménager toute entière ou de modifier seulement la douche.